Ce n’est pas un secret, il suffit de se promener à Montréal (exemple: Île des Sœurs, Griffintown, Le Sud-Ouest, etc) pour comprendre que l’industrie du condominium neuf continue son ascension fulgurante. Certains décident d’acheter neuf dans le but de retarder le moment où ils devront faire des travaux, certains comprennent qu’acheter une propriété neuve comporte son lot d’avantages tandis que d’autres y voient une opportunité d’investissement. Dans l’un ou l’autre des cas, il est crucial de connaître et de comprendre les processus en lien avec l’achat sur plan et surtout, d’adapter ses attentes.

Vous prévoyez acheter un condominium neuf et vous avez quelques questions? Après avoir acheté à huit reprises sur plan, voici quelques conseils qui vous seront, je l’espère, bien utiles.

BIEN S’INFORMER

Il s’agit assurément de l’élément le plus important de votre parcours. Dès que vous vous intéressez à un projet de condominiums neufs, il est impératif de bien vous informer sur l’expérience et la réputation du promoteur et du constructeur.

Pour répondre à ces questions, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez utiliser internet pour lire sur l’historique de l’entreprise. Vous pouvez aussi consulter des blogues sur l’immobilier.

Vous regardez le projet et vous le trouvez extraordinaire! Les pièces seront spacieuses, la localisation est unique et la vue est imprenable! Soyez prudents! Vous devez vous assurer de la qualité de l’emplacement de votre futur condominium sous tous ses aspects. Est-il près des parcs, des écoles, des services comme l’épicerie ou encore le transport en commun? Ce sont des éléments clés qui pourraient avoir une incidence au moment de la revente. Ce n’est pas parce que ce n’est pas un élément important pour vous maintenant que ça ne le sera pas plus tard ou pour un autre propriétaire. 

La vue maintenant. Vous trouvez que ce projet est différent parce qu’il vous offre une vue sur le centre-ville ou encore sur le fleuve St-Laurent? Prenez le temps de bien enquêter vos voisins! Vérifier ce qui se trouve autour veut dire de s’informer à savoir si tel terrain est zoné vert, si certains immeubles seront détruits sous peu pour être vendus à un autre promoteur, ou encore peut-être qu’un projet est déjà en cours, mais que vous n’en avez jamais été informé.

SIGNATURE DU CONTRAT PRÉLIMINAIRE

Après avoir fait toutes les recherches et vérifications qui s’imposent, le projet est encore intéressant? C’est super, vous pouvez passer à la prochaine étape, la signature du contrat préliminaire.

Voici quelques questions que vous devrez vous poser :

Quelle est l’ouverture du promoteur face aux changements. Si vous arrivez bien préparés, il est possible qu’il accepte de faire quelques changements au plan de votre condominium même s’il n’a pas l’habitude de le faire. Lors de la signature du contrat, échangez votre signature d’acheteur contre une possibilité de modification de plan. Cela vous donnera un peu de temps pour faire des changements à votre convenance qui optimiseront votre futur espace de vie et le rendra unique.
Informez-vous convenablement sur les finitions offertes par le promoteur. Saviez-vous que certains promoteurs sont ouverts aux suggestions et peuvent faire des exceptions et/ou des changements? Lisez bien sur les frais de condos anticipés.

Est-ce possible de prévoir des visites de chantier à mon contrat? Plusieurs promoteurs offrent cette possibilité lorsque l’acheteur le demande. Cela vous permettra de bien surveiller les travaux et de vous assurer de la conformité du condominium par rapport à ce que vous avez acheté et choisi.

LA RÈGLE D’OR

Il y a une règle d’or en ce qui concerne l’achat sur plan; plus on planifie et plus on s’implique durant le processus, meilleure sera votre satisfaction à la livraison
Finalement, sachez que les superficies indiquées sur les plans des condos neufs sont brutes et qu’il vous faudra y retrancher environ 10 pour cent pour déterminer la superficie nette habitable de votre nouveau condo. Cela vous évitera des déceptions.

Par 117363